Bonsoir à tous, un petit article pour rassurer ceux qui croient que nous nous sommes faits croquer par des locaux cannibales !

Nous arrivons à terme de cette petite parenthèse aux philippines, sur l'île de Palawan où ma foi, la vie n'a pas été très difficile... Pour ceux qui dépriment et fulminent au travail et qui rêvent de plages paradisiaques, il vaudrait mieux ne pas poursuivre la lecture... pour les autres, voici, comme le lait, un petit condensé de nos aventures !!

Après un trajet très long (12h) jusqu'à Kuala Lumpur avec Air Asia, sans aucun entertainment ni repas, car 1 non, un sandwich au poulet ne peut s'appeler décemment un repas et car 2, mon cher compagnon a oublié de cocher la case Entertainment Flight, ce qui nous a obligés à acheter un jeu de cartes Air Asia, pour mettre de la belote endiablée à l'effigie des superbes hôtesses de la compagnie ! Puis nous avons passé un jour et demi dans la capitale avant de nous envoler à nouveau vers Manille, puis Puerto Princessa. Nous avons pris la compagnie Philippine Airlines, qui, avec le rituel des instructions en cas d'extrême urgence en chanson et avec beaucoup d'humour, annonçait déjà la couleur de notre voyage !^^ Les Philippins, ou l'art de dédramatiser le pire des scénarios...

Nous sommes donc arrivés sur l'île de Palawan et sur l'agitation de Puerto Princessa que l'on a fui dès le lendemain, pour El Nido, un paradis pour le snorkel et le scubadive, grâce aux nombreux îlots qui se trouvent au large du petit village... Le trajet a été plutôt épique, dans un mini van à dix, sous plus de 34 ° avec une clim capricieuse qui ne marche qu'à certains moments où il nous a fallu plus de trois heures pour faire une centaine de kilomètres tant la route est "chégueuse", comme diraient les Biaudossais...

L'endroit est absolument exceptionnel, mais le seul hic, qui est plutôt gênant quand on voyage en petits budgets, tout est très cher, et les locaux ne sont pas près de négocier, et ce malgré les talents de marchandages de Cyril ! Nous avons donc trouvé quelques astuces pour survivre dans cet endroit qui crée rapidement et efficacement des trous dans le portefeuille...

Mais, cela ne veut pas dire que nous ne sommes pas amusés, loin de là ! Au programme, du kayak sur les îles les plus proches (ou comment éprouver son couple dans une activité ludique, si l'on a la même force et la même synchronisation au niveau de la rame...^^), des tours en bateau avec les locaux, de la panne de moteur en pleine mer, des marins qui se trompent de touristes au moment de rameuter l'ensemble du bateau, des lagoons, des plages secrètes, des poissons multicolores, de la motobylette, de la chute en motobylette, des rencontres inoubliables avec nos sauveteurs, nos voisins anglais, et nos compagnons français, du karaoké avec un Dragosta Din Tei de Ozone qui a mis le feu sur le SingFloor (ce qui est en soi, pas une fierté !^^), du rhum Tanduai et des bains de minuit, des conflits de voisinage avec des espagnoles qui n'apprécient pas nos duos sur Céline Dion à 2h du mat, de l'électricité très sélective pendant quelques heures de la journée, du poisson à gogo, frais ou moins frais, des fesses brûlées et des immenses araignées sous les éviers, des trycicles qui crèvent, des allos enfantins et rieurs, de la poussière, de l'entassement de coqs, de caisses et d'humains, du fried rice et des noodles et des sacrés troubles intestinaux associés en général à une sacré diarrh...^^

A deux jours de quitter les Philippines pour la Thaïlande, nous vous offrons un petit échantillon d'une centaine de photos pour résumer le bordel innommable qui a fait de ce séjour un moment fort en émotions, en galères et en fantastiques souvenirs !!

N'hésitez pas à laisser des commentaires, même pour dire que vous nous haïssez, nous comprenons tout à fait, c'est pas sympa de vous faire râler avec toutes ces images idylliques !^^