Bonsoir tout le monde, et tout d'abord Joyeux Noël à tous ! "Euh, elle a craqué son slip la sousse ?" me direz-vous, mais avant qu'on ne me prenne pour plus folle que je ne suis déjà, je vais peut-être expliquer pourquoi je me mets à souhaiter des voeux en plein milieu de l'été. Eh bien ici, en Nouvelle-Zélande, certaines régions décident de fêter deux fois Noël dans l'année, car le vrai Noël du truc du Jésus du 25 décembre tombe en plein été et on est forcément loin du cliché du sapin, des guirlandes, de la neige et de la cheminée... C'est pourquoi hier nous avons eu droit à un second Christmas day, avec froid polaire, cadeaux sous le mini-sapin et immenses victuailles...^^ Nous avions tous en charge d'offrir un cadeau de moins de 5 dollars à une personne tirée au sort pour jouer au Secret Santa, mais 5 dollars de cadeau à Franz Josef, où il n'y a qu'un supermarché et une boutique de souvenirs overpriced, c'est plutôt un challenge... Chacun est donc reparti avec des yaourts, des bars de muesli, de la ginger beer, des mots croisés, un bandeau... Cyril s'est vu offrir un porte-bières éducatif, sisi, c'est possible et j'ai hérité d'une bague ma foi fort jolie pour la poignée de dollars qu'elle a dû coûter !^^ Enfin, c'était une soirée fort sympathique, encore une belle excuse pour s'empiffrer de dinde et pour se payer une cuite mémorable pour ma part, avec, à ma plus grande honte, seulement quelques flûtes de mousseux...^^

Comme vous l'aurez compris, nous sommes donc retour à Franz Josef, au top 10 Holiday Park, pour travailler, si tout se passe bien, tout le mois de Juillet, et plus si affinités ! Mais avant de m'éterniser sur notre palpitante vie au camping, je vais quand même vous raconter ce qu'il s'est passé entre le moment où nous avons quitté la Thaïlande et celui où nous avons atterri en Nouvelle-Zélande.

Nous avons donc décidé sur un coup de tête de partir visiter un des voisins de la Thaïlande, le Cambodge afin de passer les derniers jours avant le retour en NZ dans une nouvelle contrée. Nous avons donc pric un train depuis Bangkok jusqu'à la dernière ville avant la frontière où nous avons dû essuyer plusieurs tentatives d'arnaques plus ou moins déguisées... un tuk tuk qui ne nous amène pas vraiment à la frontière mais à côté, dans une compagnie de visa où les prix sont gonflés, des agents à la délivrance du visa qui veulent se faire un petit bakshis discrètement, et une mascarade de transport gratuit qui nous amène à un terminal conçu juste pour les touristes, la blague, où les tarifs ne sont évidemment pas ceux des locaux... Tout ça pour finir à marcher avec nos backpacks des kilomètres sous la chaleur pour démarcher les bus locaux qui ne partent plus la matinée, pour finir par être aidés par un gentil cambodien qui s'avère être à la fin aussi filoux que les autres puisque nous atterrissons dans un taxi conduit par une femme qui ne parle pas un mot d'anglais, accompagnée d'une grand-mère et de sa fille, écrasés par nos sacs et le million de marchandises entassées sur la banquette arrière ! et tout ça, pour gagner un euro !!!^^

Notre entrée au Cambodge fut donc absolument folklorique ! Nous somme alors allés du côté de Siem Reap où nous avons pu explorer pendant plus de 30 kilomètres, à vélo,  les célèbres temples d'Angkor qui sont absolument exceptionnels et grandioses malgré la chaleur torride qui nous a fait boire des litrons d'eau et en suer tout autant ! Les photos sur la droite vous laissent imaginer la splendeur de ces lieux. Nous avons enfin terminé nos vacances près de Sihanoukville, une ville touristique et balnéaire... nous ne sommes pas baignés une seule fois^^ ! En soi, il n'y avait pas grand-chose à voir mais nous avons coulé des jours paisibles, mangé dans les boui-bouis, rencontré de jeunes locaux vraiment sympas avec qui on a joué au billard en fumant la shisha, nous nous sommes payés le luxe de composer un dîner bien frenchie avec charcutailles et bonne piquette et nous avons failli trouver un billet de 100 dollars par terre.. fake bien entendu !:)

Après cette parenthèse cambodienne où l'on a vu corruption, pauvreté qui poussent les enfants à être des adultes et les adultes à être fripons,  c'est reparti pour l'incroyable traversée en bus : Sihanoukville-Bangkok-Kuala Lumpur, soit bien plus de 48 heures passées dans les transports pour un trajet qui ne prend qu'une heure ou deux en avion... mais faute de fonds nécessaires...^^ Aventure quand tu nous tiens !

Enfin, nous avons atterri avec beaucoup de mal et de maladresse à christchurch (je peux en rire maintenant, mais j'ai vraiment cru qu'on allait avoir besoin d'utiliser les flèches rouges et le toboggan géant) où nous avons admiré les FLIGHT OF THE CONCHORDS en concert, qui était tout simplement fantastique, un des meilleurs "comedy-show-concerts" que j'ai jamais vu de toute ma petite vie !

Puis, retour à la réalité et après un jour de retard à cause de la neige, nous avons réussi à rejoindre Franz Josef par bus, et gratuitement depuis Greymouth, où le chauffeur du bus le plus déjanté et le plus génial de la planète nous a offert le ride, ayant sans doute pitié de nos petites frimousses rougies par le froid, sans aucun réel équipement hivernal, qui voulaient se lancer dans l'auto-stop !^^

Et here we are ! Franz, nous, le top 10 et nos bien-aimés produits d'entretien !:) C'est donc le moment de vous quitter, Cyril va rentrer de sa journée harassante de deep-cleaning et moi je vais continuer de décuver ces maudites flûtes ! Arriva la dichiiiii la compagnie et bon été à tous, chacun son tour ^^ !