Well, well, well !! It's time for my last post !!!

Et, comme la majorité des lecteurs est tout de même franchouillarde, je vais devoir de ce pas arrêter de babiller en anglais pour ne pas perdre mon lectorat pour la dernière de ce blog qui voit se terminer aujourd'hui, après dix mois de fidélité, notre périple en Nouvelle-Zélande.

Alors, comme à l'habituée, vous avez droit à une petite sélection de photos qui ont marqué nos dernières semaines dans ce pays fabuleux, dans ce coin perdu de Franz Josef où nous avons habillé notre solitude de nombreuses soirées justifiées par des thématiques plus ou moins saugrenues, de la soirée mexicaine à la soirée asiatique en passant par la soirée "poisson", qui en définitive, ont été une simple excuse pour siffler des bouteilles de vin local et de la vodka à 90 que même la feijoa n'adoucit pas...

Usant du système D, nous avons réussi, avec les seules affaires de nos backpacks, à créer des costumes approchant plus ou moins abstraitement, du thème de la soirée et d'une nuisette, Megan en a transformé un kimono de Geisha, et d'un ramassis de laine rouge, j'en ai créé un béret français... Si, dorénavant vous manquiez d'idées de déguisements ou de moyens financiers, vous sauriez qui appeler, lorsque ce maudit SFR, sans vouloir citer de marque, daignera bien me débloquer la ligne !

Les dernières semaines ont été riches en émotions et hautes en couleurs, avec le retour de notre cher Breton, le sac, comme la tête, rempli de belles images et d'histoires à raconter, avec les pub-quizz où nous avons enfin grimpé dans le cercle très fermé du Top 3, remporté un sac Coca-Cola et un voucher de 20 dollars, directement englouti en 3 tournées de shooters, avec un tour de 2h de quad dans la jungle offert aux frais de la princesse, avec l'anniversaire Teenagers surprise de Cyril qui aura eu le don de toujours être là au mauvais moment au point de découvrir notre sournois secret à chaque instant... Le voile se lève enfin sur les photos enfarinées, peinturlurées et floutées...

C'est dans cette ambiance folklorique que nous avons quitté Franz Josef et ses Top 10 habitants fabuleux, qui nous ont accueillis à bras ouverts et qui nous ont accompagnés jusqu'au bout le long de cette parenthèse au milieu des glaciers... Les sacs pleins à craquer, les coeurs lourds, les mains remplies de sucettes et de Caramelo, nous avons donc décollé et laissé Pepsi et tous ses amis derrière nous continuer leur aventure tandis que nous nous rapprochons de la fin de la nôtre...

Après une escale à Kuala Lumpur où nous avons erré dans l'Eden de toutes les Shopping-girls, à être aussi fatigués qu'après ce merveilleux Copeland Track de 40 kilomètres où les Hot Pools nous ont bien allégé les pattes, nous revoici au pays, à apprécier le si précieux saucisson, la bonne vinasse et les joies de la pétanque...

Alors, bien sûr, maintenant, je pourrais dresser un bilan de ces dix mois et quelques, vous raconter nos aventures en détails, vous parler de ces rencontres impromptues, de ces moments partagés, de cette liberté éprouvée, de ce bien-être ressenti, de ces instants de stress passagers, de ces fou-rires incontrôlés, de ces saveurs dégustées, de ces larmes versées, de ces compagnons de traversée, de ces coeurs qui se sont serrés, de ces retrouvailles privilégiées, de ces départs attristés, de ces sentiments compliqués, de cette excitation propagée, de cette expérience endurée... je pourrais me perdre en litotes, en euphémismes et autres conneries linguistiques, perdre la tête et perdre votre attention, je pourrais radoter, patauger, m'emballer et tenir le crachoir pour des heures... mais cela ne suffirait pas à transcrire ce qu'il s'est passé parce que certains moments ne sont pas descriptibles et certains instants non photographiables... Car il y a certains souvenirs que rien ne pourra entacher, et certaines choses que seul un scanner pourra détecter... Alors, pour résumer, traitez-moi de feignante si cela vous chante, je vous dirais que nous avons simplement croqué le kiwi à pleines dents, et non plus existé... mais vécu, tout simplement...

La page des Kiwis se tourne aujourd'hui,mais, comme la fin d'une étape est toujours le début de la suivante, le chapitre n'est pas fini... Kenavo my friends...

TO BE CONTINUED